27/02/2007

Le coq

zodiac-coq

 

Le Coq (鷄 jī) est le dixième Animal dans l'ordre d'arrivée qui apparaît dans le zodiaque chinois, lié au calendrier chinois.

Le « Coq » est décrit comme étant franc, analyste, méthodique. On dit du Coq qu'il s'entend bien avec le « boeuf » et le « serpent », et très mal avec le « lapin ».

Les chinois voient le coq comme un animal très ponctuel qui signale aux hommes l'arrivée du jour. Considéré comme le messager du soleil, il est aussi le patron qui rappelle que le repos est terminé. Pour les chinois, le jour est le moment le plus propice au travail. Le coq en est l'exemple, car même domestiqué, il ne cesse jamais de fouler et gratter le sol à la recherche de sa nourriture. Son nom est en chinois homonyme de chance.

Il ne se repose jamais, peut-être pour oublier son sort d'oiseau captif qui ne peut prendre son envol (ses ailes de nain l'empêchent de voler). L'expression chinoise « une vie de coq » souvent attribuée aux hommes « normaux » prend ici tout son sens. Ce sérieux handicap ne l'empêche pas de garder sa fierté. Sa voix claire et puissante contribue à son orgueil en lui donnant un air autoritaire, prétentieux, voire contestataire, tempérament qui se confirme par sa volonté à assumer seul ses fonctions de responsable en combattant farouchement ses adversaires. Séducteur et courageux, les hommes ne lui témoignent pas toute la gloire qu'il mérite, bien qu'ils le prennent souvent comme un modèle de ponctualité et de courage. Considéré à première vue comme un petit animal banal, le coq serait celui qui a su le mieux s'adapter à l'état de captivité, et le ferait payer aux hommes.

 

Sources Wikipédia

 

S’il fallait décrire les coqs en un mot : Conservateurs. Ce sont des penseurs rapides, pratiques et pleins de ressources, préférant s’attacher aux méthodes dont l’efficacité a été prouvée plutôt que de prendre des risques compliqués et inutiles.

Le sens de l’observation est la force principale du coq. Il est difficile de laisser passer quoi que ce soit à un Coq, il a des yeux derrière la tête ! Cette qualité explique pourquoi tant d’avocats à succès, de neurochirurgiens et de comptables se trouvent être des coqs.

Socialement, ils n’ont pas d’hésitation à dire la vérité et garder leur parole. Apparence et ordre sont les mots clefs des coqs. Ils souhaitent être maîtres de la situation, en particulier de leur « apparence » et des environs.

Dans ses relations, le coq a besoin du bon partenaire, celui qui comprendra sa nature foncièrement conservatrice. Avec la bonne personne, le coq sera, pour ses partenaires, le soutien le plus loyal et le plus honnête ; celui qui se pliera en quatre pour faire plaisir à l’être aimé.

Les coqs ont besoin d’apprendre la valeur du coeur et de l’âme autant que leur bonne apparence. Ce signe ferait aussi bien d’adopter la philosophie de « vivre et laisser vivre ». Cela aidera ce signe à apprendre à laisser les autres êtres, quels qu'ils soient et quelle que soit leur apparence.

 

Partenaires idéaux : Boeuf, serpent, rat.

du 22.01.1909 au 09.02.1910
du 08.02.1921 au 27.01.1922
du 26.01.1933 au 13.02.1934
du 13.02.1945 au 01.02.1946
du 31.01.1957 au 17.02.1958
du 17.02.1969 au 05.02.1970
du 05.02.1981 au 24.01.1982
du 23.01.1993 au 09.02.1994
du 09.02.2005 au 28.01.2006
Le coq est un conquérant. Il a l'esprit vif, est toujours à l'écoute des nouveautés. Pour lui, il est important d'avancer. Il est sûr de sa valeur, mais a tendance à le faire un peu trop savoir... ce qui agace son entourage.

 

"Le chant de l'administrateur"

 

Mon chant célèbre

Le lever du jour

Et proclame sa fin.

Je suis la minutie et la rigueur,

Ma nature absolue

à toute chose redonnera sa place.

En tyran implacable,

en maître vigilant,

J'engendre monunivers de paix.

Rien ne corrode ma ferveur.

 

Mon nom est You.

Je suis l'administrateur.

 

coq

Poème liminaire écrit par Theodora Lau Traduit par Marie Perron

07:30 Écrit par l'elfe de'zastres dans Astrologie chinoise | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : le coq, astrologie chinoise |  Facebook |

Commentaires

hé, hé, je me retrouve assez bien dans ce tableau, et j'ai adopté la devise du "vivre et laisser vivre" depuis longtemps maintenant.
Je te remercie pour ce beau blog. Je t'embrasse très fort.

Écrit par : petite lune | 08/03/2007

Les commentaires sont fermés.